Page 5 sur 5

Posté : 25 mai 2014 12:59
par Chamois
Encore une serre joliment remplie... :super:

Es-tu sûr que ce soit gagnant d'enterrer comme ça ?... Parce que la plante va devoir dépenser 2 fois son énergie : une fois pour faire les racines que de toute façon elle aurait pu faire en les enfonçant, et une 2ème fois pour refaire les feuilles dont elle aura de toute façon besoin pour la photosynthèse, non ?

As-tu déjà essayé 2 plants de la même variété au même stade, un enfoncé et l'autre pas pour réellement voir la différence ?

Posté : 25 mai 2014 13:28
par Michèle
De beaux plants dans cette serre!
Aflo, je plante aussi mes plants assez creux, quitte à couper quelques feuilles et j'obtiens des plants très robustes.

Posté : 26 mai 2014 22:39
par Chamois
As-tu fais des essais Michèle pour voir si c'était vraiment lié à ça ?
Je ne dis pas que ce n'est pas pertinent sur le long terme, mais c'est vrai que je m'interroge moi même, donc du coup je vous interroge Image.

Posté : 26 mai 2014 23:09
par Michèle
Pas d'essai. Je le fait parce que je pense que c'est mieux ainsi. La motte de racines quand j'arrache les plants à l'automne est éloquente et ça me suffit!

Posté : 26 mai 2014 23:09
par eveliotis
:genial: Marcello,

je confirme aussi sur la profondeur de la plantation. Le développement racinaire est bien plus rapide d'une part. La stabilité des plants est assurée et ces derniers forment une tige principale plus large et solide.

Perso j'ai remarqué que les plants moins enterré sont beaucoup plus frêle en début de saison, ce qui n'est guère compatible avec de gros bouquets de fruits bien lourds.

Le coup des pots, ça m'interpelle aussi. Cela a une utilité particulière ou est-ce comme moi parfois, par paresse en attendant de mettre des étiquettes :mdrrr:
Si c'est pour les limaces, au moins on sait où elles sont :clindoeil:

Posté : 27 mai 2014 10:08
par aflo59
eveliotis a écrit ::genial: Marcello,



euh ?


:mdddr:

pour les pots , je mets les étiquettes des plants comme repères, coincées dans un trou du pot, au pied de chaque plant, en attendant l'étiquetage accroché aux ficelles.

L'effeuillage avant plantation permet de positionner la plant au ras de la terre, et lui permet ainsi d'émettre des racines sur toute la partie en terre.

Posté : 27 mai 2014 10:19
par eveliotis
:doh:

:bing: (il est des heures où il vaut mieux se contenter de lire que d'intervenir :mdddr: )
:merci: pour les infos :clindoeil:

Posté : 27 mai 2014 21:04
par Chamois
Ok, merci pour vos retours et/ou explications :D .

Posté : 04 juin 2014 17:14
par aflo59
Eric62 a écrit :
aflo59 a écrit :à gauche , plants issus des semis d'Avril, que j'ai effeuillés un peu pour enterrer au max


Il est possible d'enterrer bien au dessus de l'emplacement des cotylédons sans risque de pourriture ?


la preuve
Un plant au hasard , la première photo a été prise avant deuxième rempotage, où on voit que le premier rempotage jusqu'aux cotylédons a favorisé l'émission de racines sur le tronc. ( le 25/05 )
La deuxième met en évidence l'émission des racines bien au dessus des précédentes, jusqu'au niveau du sol. du jour, ( 04/06 )


ImageImage :wink:

Posté : 04 juin 2014 17:28
par aflo59
je n'ai pas beaucoup évolué côté tomates, le reste devrait aller dans la serre2
mais je n'arrive pas à avancer , ya tjrs quelque chose qui me bloque dans le remontage.

Posté : 05 juin 2014 12:06
par Eric62
aflo59 a écrit :
Eric62 a écrit :
aflo59 a écrit :à gauche , plants issus des semis d'Avril, que j'ai effeuillés un peu pour enterrer au max


Il est possible d'enterrer bien au dessus de l'emplacement des cotylédons sans risque de pourriture ?


la preuve
Un plant au hasard , la première photo a été prise avant deuxième rempotage, où on voit que le premier rempotage jusqu'aux cotylédons a favorisé l'émission de racines sur le tronc. ( le 25/05 )
La deuxième met en évidence l'émission des racines bien au dessus des précédentes, jusqu'au niveau du sol. du jour, ( 04/06 )





Effectivement c'est très net.
Je n'ai jamais eu à me poser la question, car la seule variété que j'avais donnait une première couronne très basse, donc avec le risque de trainer par terre.
C'est clairement avantageux pour des espèces "non naines"; çà augmente le système racinaire et permet aux racines déjà formées de chercher l'eau en profondeur.

Belle idée et jolie démonstration :trosuper:

:merci:


Par contre une question que je me suis toujours posé et une technique que je n'ai jamais tenté :
Est-il possible, comme pour les piments, de supprimer les premières fleurs, voir carrément la première couronne pour favoriser le feuillage et ainsi avoir un plant plus vigoureux et potentiellement plus productif (quitte a perdre la précocité) :?:

Posté : 05 juin 2014 12:58
par aflo59
on ne voit pas bien sur la deuxième phot, mais je crois qu'il y a trois niveaux de feuilles enterrées, en plus des cotylédons

Posté : 05 juin 2014 22:30
par jef33
:trosuper: Belle démonstration!

Posté : 05 juin 2014 23:57
par DjM
aflo59 a écrit :je n'ai pas beaucoup évolué côté tomates, le reste devrait aller dans la serre2
mais je n'arrive pas à avancer , ya tjrs quelque chose qui me bloque dans le remontage.

Mets de l'huile :sourirevert:
Courage mon ami, Rome ne c'est pas fait en un jour :clindoeil:

Posté : 05 juin 2014 23:58
par DjM
jef33 a écrit ::trosuper: Belle démonstration!

:plus1: je dirais meme plus; superbe demonstration :trosuper: