L'Hortulus (jardinet) de Walafrid Strabo

Pour explorer et partager sur des jardins à thème

Modérateurs : jeanmi22, JCBora

Avatar du membre
grumpy
Messages : 588
Enregistré le : 21 août 2008 19:28
Localisation : sud de la Haute Garonne
Contact :

L'Hortulus (jardinet) de Walafrid Strabo

Messagepar grumpy » 16 oct. 2018 18:05

L’HORTULUS ( LE JARDINET) DE WALAFRID STRABO

Walafrid Strabo (ou Strabon, ou Strabus) : moine bénédictin, poète, botaniste, diplomate né en 808 ou 809 sous le règne de Charlemagne, mort en 849.
Formé au monastère de Reichenau en Allemagne. Après un séjour à l’abbaye de Fulda et un passage à la cour de l’empereur Louis le Pieux, précepteur de son fils le prince Charles, il est nommé en 838 Abbé de l’abbaye de Reichenau. Il meurt accidentellement (noyé dans la Loire) alors qu’il voyage comme ambassadeur de Louis le Germanique auprès de Charles le Chauve.
Parmi ses œuvres, des poèmes , des vies de Saints, des commentaires de textes bibliques (psaumes), des homélies, et le LIBER DE CULTURA HORTORUM appelé aussi l’HORTULUS DE STRABO ( Hortus : jardin ; hortulus : jardinet)
Le jardinet de Strabo comporte la description poétique de 24 plantes et de 4 arbres, leur culture et leurs applications, ces végétaux étant cultivés à Reichenau. Il faut ajouter que Strabo se laisse emporter par son enthousiasme…et sa gourmandise : il utilise le symbole, joue avec la mystique à l’exemple de ses élans pour le lys, la rose, le melon et la courge !
Il n’existe pas de document concernant le plan exact du jardin de Strabo. Le plan que l’on trouve un peu partout, est calqué sur celui du jardin des simples de l’Abbaye de St Gall qui avait des rapports étroits avec celle de Reichenau. Nous reconstituons donc le jardinet de Strabo en s’inspirant du jardin de St Gall, et en suivant les principes des jardins médiévaux :
-un jardin clos, pour de protéger des voleurs et des prédateurs (sangliers, chevreuils,.. )
- des espaces de culture surélevés, délimité par un muret en pierres ou des planches ou même sans entourage quand on n’avait pas les moyens (culture en butte) ; Ces planches de culture (type carrés potagers) sont remplis avec tout matériau organique : terre, feuilles, débris végétaux, fumier. Strabo lui-même écrit qu’il ne faut pas avoir peur de se salir les mains en manipulant le fumier!
En conclusion, si toutes les plantes citées étaient cultivées à Reichenau pour la consommation des moines, je pense qu’il est impossible de dire que le jardinet de Strabo ait réellement existé ou qu’il soit le fruit de ses rêves et de son imagination débordante.
Sources : L’Hortulus de W. Strabo Par le Dr Henri Leclerc. https://www.persee.fr/doc/pharm_0995-83 ... 6_59_10529
Encyclopédie universelle
www.encyclopedie-universelle.net/abbaye ... dins2.html
Guy
An douar zo kozh met n’eo ket sot
La terre est vieille mais elle n’est pas sotte.

Liste d'échange d'Espiets et Grumpy

Retourner vers « Jardins à thème »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité